À propos d'IMPACT

Le cancer de la prostate est, à l'échelle mondiale, le deuxième cancer masculin le plus fréquemment diagnostiqué après le cancer du poumon; avec plus de 650 000 cas diagnostiqués chaque année, il représente un dixième des nouveaux cas de cancers masculins. L’incidence du cancer de la prostate est particulièrement élevée dans le monde occidental et, dans l'Union européenne, environ 200 000 cas sont diagnostiqués tous les ans.

Les causes du cancer de la prostate sont peu connues, mais des antécédents familiaux de cancer, en particulier celui du sein, de l'ovaire et de la prostate, semblent être des facteurs de risques majeurs dans le développement de cette maladie. Pour de plus amples informations sur les prédispositions héréditaires et le cancer de la prostate, veuillez vous reporter aux sections Causes du cancer de la prostate, et génétique et cancer de ce site.

La recherche montre que les hommes ayant une mutation génétique dans les gènes de prédisposition au cancer du sein 1 (BRCA1) ou 2 (BRCA2) sont susceptibles de présenter un risque plus élevé de développer un cancer de la prostate et on suspecte également que ces hommes ont un risque plus élevé de développer une forme plus agressive (croissance rapide) de la maladie.

Depuis son introduction dans le milieu des années 80, le test d'antigène prostatique spécifique (PSA) est devenu un élément essentiel pour la détection du cancer de la prostate. C'est à l'heure actuelle le seul outil de dépistage du cancer de la prostate disponible, mais comme le test PSA n'est pas spécifique au cancer de la prostate et que des niveaux d'antigène prostatique spécifique supérieurs à la normale peuvent être atteints chez des patients possédant des conditions non cancérigènes (bénignes), son utilisation a suscité de nombreuses controverses au sein de la communauté scientifique. Pour de plus amples informations sur les problèmes relatifs au test PSA, veuillez vous reporter aux sections Diagnostic du cancer de la prostate, et débat autour du test PSA.

IMPACT est une étude internationale ayant pour but de déterminer si le dépistage du cancer de la prostate peut être mis en place chez les hommes porteurs de mutations dans les gènes BRCA1 et BRCA2, afin d’aboutir à un diagnostic plus précoce de la maladie et à de meilleures chances de survie. Elle vise également à évaluer si les hommes porteurs de ces mutations génétiques ont un risque plus élevé de mourir de cette maladie et/ou de développer une forme agressive de la maladie (du type croissance rapide).

Au Royaume-Uni, le recrutement des patients pour la participation à l'étude IMPACT a commencé en 2005. Les hommes éligibles à cette étude sont identifiés et contactés par des cliniques de génétique collaborant à cette étude. Une liste de toutes les cliniques recrutant des patients pour l’étude IMPACT est disponible dans la section Informations sur les contacts locaux.

Le recrutement de participants dans d'autres pays doit commencer d'ici la fin 2006. De plus amples informations sur les pays qui participent à l'étude internationale IMPACT sont disponibles dans la section Informations sur les contacts locaux de ce site.

Si vous êtes intéressé par l'étude IMPACT, veuillez consulter nos sections critères d'admission et comment participer pour déterminer votre admissibilité à l'étude. Vous pouvez également consulter notre fiche d'informations pour le patient qui fournit une description très détaillée de l'étude pour les personnes qui envisagent une participation.

Si vous remplissez les critères d'admission de l'étude et si vous souhaitez exprimer votre intérêt en y prenant part, vous pouvez soit contacter votre équipe de recherche IMPACT locale (veuillez vous reporter à la section Informations sur les contacts locaux pour avoir une liste de tous les pays et de toutes les cliniques qui participent actuellement à l'étude IMPACT), soit contacter directement le coordinateur de l'étude IMPACT. (Malheureusement, les coordinateurs IMPACT au Royaume-Uni ne peuvent converser qu'en anglais).


Section suivante >> critères d'admission